Quelques repères en Malaisie... 

   Deux morceaux d'Asie constituent la Malaisie : une partie de l'île de Bornéo (le reste de l'île étant indonésien), et  la péninsule dont j'ai oublié le nom au sud de la Thaïlande. C'est la jungle, au sens propre du terme ! C'est tout proche de l'équateur, vous pouvez donc imaginer le climat.

Plus de 20 millions de personnes se partagent les 330 000 km2 du pays. C'est un pays producteur de pétrole, donc assez industrialisé (mais on n'a pas vu la campagne profonde.) grand producteur aussi d'huile de palme, et on a d'ailleurs vu d'immenses palmeraies autour de l'aéroport. Bien sûr, pays touché par la crise asiatique de 1997.

Le pays a été portugais, hollandais, puis anglais, donc occupé par les japonais pendant la deuxième guerre. L'indépendance est récente : 1955. Le pays a bougé un peu depuis : indépendance de Singapour et autres mouvements de ce style. C'est un pays vaguement démocratique : un roi est élu pour 5 ans par les sultans des régions. C'est très policé et très strict, ce qui permet à différentes communautés de vivre ensemble sans se taper sur la gueule trop souvent. Par contre, question droits de l'homme, liberté d'expression, égalité des peuples et autre, je crois que ce n'est pas franchement un modèle, mais bon, c'est dur d'avoir une police forte et des libertés au même endroit...

La population est variée : Malais, chinois et indiens sur la péninsule, et beaucoup de petits groupes ethniques sur Bornéo, qui a été confrontée à la civilisation bien plus tard que la péninsule. Évidement, les chinois tiennent l'économie (comme dans toute l'Asie) et les malais la politique. La langue officielle est donc le malais, mais on trouve beaucoup d'écoles chinoises et islamiques. Il y a quand même une politique en faveur des malais qui n'est pas au goût de tous, et qui provoque de temps en temps des tapages de gueule sévèrement réprimés par la police à forte majorité malaise... Tout le monde parle anglais, au moins à Kuala Lumpur, et l'alphabet latin permet d'écrire le malais. Il est donc très facile de communiquer et de se repérer quand on est touriste.

Toutes ces populations différentes permettent une très grande richesse culturelle et églises, mosquées, temples hindous ou chinois se côtoient, ce qui est aussi très pratique pour les touristes. Nous, on a surtout donné dans l'islam, parce que chinois et hindou, il y en a beaucoup en Thaïlande, et qu'en plus, ça a une forte tendance à être kitch.

C'est tout pour les repères. Si vous voulez plus de précisions, il y a de très bonnes encyclopédies.

Kuala Lumpur        sommaire