Trois thaïlandais avouent avoir planifié une série d'attentats dans leur pays

(Le monde, 11 / 06 / 03)

 

Les Thaïlandais sont membres de la Jemaah Islamiyah, un réseau terroriste considéré comme proche d'Al-Qaida.

Trois Thaïlandais arrêtés, mardi 10 juin, ont avoué avoir planifié des attentats contre des ambassades à Bangkok et dans des stations balnéaires du pays, a annoncé mercredi la police.

Les trois hommes "ont admis être membres de la Jemaah Islamiyah," a annoncé un haut responsable de la police, le général Tritot Ronnaritvichai, en référence au réseau soupçonné d'être responsable de l'attentat de Bali, qui a fait 202 morts en octobre dernier.

Mardi, un responsable de l'Agence nationale pour la sécurité avait déclaré que les trois Thaïlandais "étaient impliqués dans des projets d'attentats à la bombe contre les ambassades des Etats-Unis, d'Australie et de Grande-Bretagne, et un secteur touristique de Bangkok".

"Deux des suspects ont aussi dit qu'ils avaient planifié des attaques contre des ambassades à Bangkok et dans des grandes destinations touristiques comme Phuket (Sud) et Pattaya", au sud-est de Bangkok, a déclaré un responsable de la police.

"Nous allons les ramener à Bangkok pour les interroger davantage", a-t-il ajouté. En effet, les trois hommes ont été arrêtés dans la province de Narathiwat, dans le Sud à majorité musulmane de la Thaïlande, près de la frontière de la Malaisie.

"UN PAS DANS LA GUERRE CONTRE LE TERRORISME" 

Les arrestations ont été annoncées, mardi, alors que le premier ministre thaïlandais, Thaksin Shinawatra, se trouvait en visite à la Maison Blanche et ont été accueillies avec satisfaction par Washington.

"C'est un pas en avant dans la guerre internationale contre le terrorisme, et nous félicitons les autorités thaïlandaises pour leur vigilance", a déclaré le porte-parole adjoint du département d'Etat, Philip Reeker.

Les trois Thaïlandais - un médecin, un enseignant et son fils -, de confession musulmane, étaient recherchés par les autorités de Singapour et de Thaïlande. A Singapour, le ministère de l'intérieur a annoncé qu'un responsable singapourien de la Jemaah Islamiyah avait été arrêté le mois dernier à Bangkok et était accusé d'avoir participé à des projets d'attentats contre des ambassades dans la capitale thaïlandaise. Il est soupçonné d'être impliqué dans des projets d'attentats contre cinq ambassades à Bangkok, selon un communiqué du ministère.

DES RAMIFICATIONS RÉGIONALES 

Un responsable policier à Bangkok a déclaré, mardi, que les trois suspects thaïlandais étaient liés à deux musulmans thaïlandais arrêtés le mois dernier au Cambodge après le démantèlement d'un groupe lié au réseau terroriste régional de la Jemaah Islamiyah. Le premier ministre thaïlandais avait alors admis pour la première fois que des membres de la Jemaah Islamiyah vivaient en Thaïlande, tout en ajoutant qu'ils étaient inactifs.

Phnom Penh avait annoncé le démantèlement - avec l'aide des Etats-Unis - d'un groupe islamiste relevant de la Jemaah Islamiyah et l'arrestation de deux Thaïlandais et d'un Egyptien accusés d'être membres de ce réseau régional.

C'était la première fois que des ressortissants thaïlandais étaient officiellement associés à la Jemaah Islamiyah, proche du réseau terroriste Al-Qaida d'Oussama Ben Laden et qui veut créer un Etat islamique sur une partie de l'Asie du Sud-Est.

autres articles     sommaire