13 / 09 / 2000

 

Bonjour à tous,

Tout d'abord pour les plus courageux et fortunés d'entre vous voici nos adresses et coordonnées complètes (si vous ne les aviez pas déjà).

Laure SAVOI & Ramsès PERRIN

3, Nanglinchee Road

Palm Estate, app n°8

Sathorn

10120 Bangkok

Thaïlande

Tel +66 2 678 3118

rperrin@free.fr

laure@ada.eu.org

Attention il existe en anglais plus de 3 orthographes différentes pour notre adresse (ici on n'écrit pas le "r" car ils n'arrivent pas à le prononcer, je vous conseille donc le mail...)

Quand au courrier dans le sens Thaïlande - France, il faut invariablement poster nos lettres a la grande poste centrale (assez éloignée de chez nous), meilleure chance de ne pas se faire voler le timbre par le facteur du coin !!!

Nous sommes correctement installés dans un appart de 3 pièces à l'intérieur d'une petite résidence. Piscine, cours de tennis, et pas mal de végétation (il est toujours assez étonnant de se réveiller avec l'impression d'être en pleine jungle). Ca fait un peu Club Med décrit comme ça, mais je vous rassure le prix du loyer est plus que raisonnable et le coin plutôt sympa (mais comme partout à Bangkok, bruyant).

L'appart est situé a 5mn à pied de l'école, en périphérie sud est de Bangkok. Laure commence a bosser tôt 7H30 mais finit à 13H, quant à Moi, je me suis déjà fait quelques relations et commence plus activement à chercher du taf, notre installation terminée.

Pour l'instant peu ou pas de visites, car chercher un appart et s'installer prend du temps. Mais il ne nous reste désormais plus qu'à nous faire enregistrer comme ressortissants étrangers et pour Moi changer mon Visa et ça c'est vraiment pas gagné...

Nous allons tous les deux très bien et sommes parfaitement acclimatés malgré les 30° permanents, un véritable temps doux paraît-il pour la saison (Hé oui, ici c'est la saison des pluies...)

Et rassurez vous malgré tout ce que je vous raconte, la ville et la vie sont formidables et les gens assez sympas une fois qu'on sait éviter les pièges. La Thaïlande a vraiment l'air d'être un pays passionnant...

On a pas mal visité d'appart, du "super condominium de folie avec une vue imprenable sur une partie des grattes ciel de Bangkok" hors de prix à "l'appart cerné par les terrains vagues avec des meubles ultra kitch cimentés dans les murs" ! Il faut dire qu'ici, ils ont quand même de sacrés penchants pour tout ce qui est carrément moche et enfantin. Enfin, à différents pays, différentes coutumes...

 

The ARRIVAL

Notre arrivée le 25/08 ne s'est pas fait sans quelques heurts :

- A peine arrivé a l'aéroport taxe de 500 Baths (1FF = 5.5 B, jusqu'à aujourd'hui encore) sur le magnétoscope (qui au départ devait être de 2000 B soit dit en passant) et diminution de mon visa touristique ramené de 3 mois à 2 mois... (Gulp !)

- Arrivé a l'hôtel sans problème, et là je ne sais pas ce qui m'a pris, erreur fatale ou inconscience touristique, j'ai eu envie qu'on se ballade un peu dans le centre à Chinatown.

60 B de Tuk-Tuk pour se retrouver perdu au milieu d'un tour opérator. Avant qu'on réalise quoique ce soit le filou était déjà parti... Bref 3h de marche pour rejoindre Chinatown (évidemment le plan acheté 30mn plus tôt n'était pas à l'échelle, toutes les rues n'y figuraient pas et puis de toute façon elles étaient dans un Anglais très approximatif qui n'avait rien à voir avec le Thaï des panneaux de rues, lorsqu'ils existent, car c'est bien connu à Bangkok, tout le monde est censé connaître le nom de toutes les rues...) !!!!

Depuis je n'ai plus jamais repris ce %¨£%£ de tuk-tuk.

En fait ici le système des bus marche très bien, le tout est de bien savoir où il va. Quand aux arrêts ils ne sont évidemment pas tous mentionnés et il est préférable de ne pas s'endormir pour vérifier que le bus va dans la bonne direction et anticiper les coups de freins rageurs et soutenus des chauffeurs (très, mais alors très fréquents...).

Il existe 2 sortes de bus:

- les climatisés : 8 B/ pers, corrects mais rares.

- Les non-climatisés : 3.5 B/ pers, corrects mais un peu chauds (rarement + de 35° Celsius sinon tt le monde meurt). Assez intéressant a prendre car il s'agit d'anciens bus soviétiques sibériens. Et comme tout le monde le sait dans les bus sibériens, le moteur se trouve à l'intérieur à côté du chauffeur. Bin oui, en Sibérie quand le bus tombe en panne il fait trop froid pour sortir réparer le moteur... alors c'est sûrement très ingénieux dans la toundra mais en plein Bangkok alors qu'il fait déjà 30° dehors ça ne rafraîchit pas vraiment l'habitacle, et ça fait un de ses bruit ! Quand à la pollution, vitesse de pointe et conduite je vous passe les détails.

En général on préfère donc le taxi env. 40 B la course. (le premier qui nous traite de bourgeois et qui vient nous voir, je le jette une journée complète dans le premier 67 non climatisé venu et il va comprendre sa douleur !!!)

De toutes façons il très difficile de faire comprendre où l'on veut aller : les chauffeurs de taxis ne parlent pas Anglais, ne lisent pas le Thaï, et ne comprennent pas les cartes.  Mais ils vous diront "OK" avec le sourire et vous trimbaleront n'importe où... C'est comme ça pour tout et dans toute l'Asie, on ne vous répond JAMAIS non, mais on vous dit oui alors qu'ils n'ont rien compris...

Il faut donc prononcer phonétiquement en Thaï le nom de la rue où l'on souhaite aller, vérifier que le taco ne fait pas trop de détours, et bien recompter sa monnaie ! (pour les pourboires ils peuvent se gratter)

Quand aux motos taxis ce n'est même pas la peine d'y penser, c'est peut-être le moins cher mais c'est de loin le + dangereux, les drivers s'amusent à parier le prix de la course avec leur potes pour savoir lequel des 2 transportant son client arrive le premier... En général c'est l'Hôpital qui gagne !

En fait avec les asiatiques tout ce négocie : quand un chauffeur de Tuk-Tuk ou un marchand quelconque annonce un prix il faut NÉGOCIER sinon c'est automatiquement l'arnaque.

 

Voilà, ça c'était notre premier jour, la suite au prochain numéro (ou vous verrez comment Laure a hurlé à la mort qu'elle refusait de visiter le 5eme centre commercial de la journée, mais dès qu'on n'est tombé sur la patinoire du coin, c'est bizarre elle a changé d'avis...)

 

A+

Bonjour chez vous

R@ms